20 Nov, 2018
lundi, 25 juin 2018 12:48

60 migrants haïtiens rapatriés au point frontalier Anse-à-Pitres/Pedernales Spécial

Vue d'une opération de rapatriements Vue d'une opération de rapatriements Photo: Archives GARR

Les autorités de la migration dominicaine ont reconduit 60 migrants haïtiens à la frontière Anse-à-Pitres/Pedernales (Sud-est), le 20 juin 2018. De ce nombre, 34 ont été enregistrés par le GARR dont 31 hommes et 3 femmes.

Originaires en majorité d’Anse-à-Pitres et de Thiotte, les migrants haïtiens vivaient à Juancho, une localité de Pedernales, République Dominicaine.

Beaucoup d’entre eux ont vécu d’un à cinq ans en territoire dominicain et travaillaient dans le domaine de l’agriculture et de la construction, ont-ils déclaré.

 Les migrants haïtiens étaient  arrivés en Haïti dans des conditions critiques avec des vêtements sales et déchirés. Car la majorité d’entre eux ont été appréhendés au moment où ils étaient en train de travailler. D’autres ont été forcés de quitter leur domicile sous la menace des agents de l’immigration qui étaient accompagnés de militaires dominicains.

«Nous travaillions dans une plantation quand des agents de l’immigration et des militaires dominicains nous ont arrêtés et frappés  pour nous contraindre de monter dans un bus.», ont-ils dénoncé.  

Le GARR s’indigne des conditions dans lesquelles les autorités dominicaines effectuent les opérations de rapatriement à la frontière haïtiano-dominicaine.

Il plaide en faveur du respect des droits de tous  les ressortissantes et ressortissants haïtiens lors des rapatriements.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le lundi, 25 juin 2018 13:22

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle