pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
25 Apr, 2018
jeudi, 22 mars 2018 16:44

Les funérailles de Jean Edmond et Jean Louis Dorélus finalement célébrées Spécial

L'exposition de la dépouille mortelle de Jean Edmond et de Jean Louis Dorélus L'exposition de la dépouille mortelle de Jean Edmond et de Jean Louis Dorélus Photo: GARR

Les obsèques de Jean Edmond Dorélus, 20 ans, et de Jean Louis Dorélus, 22 ans, ont été célébrées le 19 mars 2018 à l’Eglise Assemblée de la grâce de Lascahobas (Centre), a constaté le GARR.

Selon les déclarations des proches des défunts, les autorités haïtiennes se sont finalement décidées d’accompagner la famille des victimes dont les cadavres se trouvaient  dans  une morgue privée de ladite commune.

Cependant, les autorités locales de Lascahobas ont brillé par leur absence dans la cérémonie funéraire de ces deux jeunes migrants haïtiens à laquelle a participé le GARR.

Originaires de Lascahobas, Jean Edmond et Jean Louis Dorélus, accompagnés de trois autres Haïtiens, étaient en train de chercher du travail en République Dominicaine. Un fermier dominicain leur avait proposé d’aller travailler dans sa ferme agricole à raison de 640 pesos pour une journée.

Au terme de la journée, l’argent promis aux travailleurs agricoles haïtiens leur a été refusé. Cette situation avait provoqué une vive altercation entre le patron dominicain et les migrants haïtiens. Cela s’était produit à Las Matas de Farfán, le 20 janvier 2018.

Jean Edmond et Jean Louis Dorélus allaient être tués par balles le même jour  par le fils du patron dominicain.  Un autre travailleur haïtien connu sous le nom de Johnny Riché avait été, pour sa part, grièvement blessé.

La police dominicaine avait procédé à l’arrestation du frère du meurtrier qui a eu le temps de s’enfuir.

Depuis, aucun suivi judiciaire n’a été fait pour rendre justice et réparation aux parents des deux jeunes Haïtiens qui étaient lâchement assassinés.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le jeudi, 22 mars 2018 16:56

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli